Comment optimiser la cicatrisation de son piercing ?

Comment optimiser la cicatrisation de son piercing ?

Publié : 26/08/2020 15:49:14

Lorsqu’on réalise un piercing, la phase de cicatrisation est essentielle et j’ai tendance à dire que c’est souvent la partie la moins agréable d’un piercing. Afin d’optimiser cette phase, et pour chouchouter ton piercing comme il le mérite, quelques soins et bons gestes doivent être suivis.

Eviter l’antiseptique

Contrairement aux idées reçues, afin d’optimiser la phase de cicatrisation de ton piercing, il est recommandé de ne pas se tourner vers l’usage de produits antiseptiques : en effet, ils ne sont pas conçus pour le traitement des plaies profondes et vont affaiblir tes anticorps, empêchant la cicatrisation de se faire correctement et donc la ralentir.

Attention à la baignage

Attends 7 à 10 jours avant de te baigner. Le chlore présent dans les piscines agit contre les micro-organismes. L’eau de mer apporte quant à elle de l’hydratation à la peau, resserre les tissus et accélère la cicatrisation. Le problème, ce sont donc les bactéries potentiellement présentes dans l’eau. Assure-toi de sa propreté avant de te baigner, et reste vigilant lors de voyages dans certains pays étrangers. 

Ne pas toucher le piercing

Pour optimiser la cicatrisation de ton piercing, il est essentiel de ne jamais le toucher avec tes mains. Les mains étant le premier des risques infectieux. Retiens également que trop de manipulations et trop de soins favoriseront les irritations et retarderont la cicatrisation. Evite également de retirer ton piercing, car le canal va se resserrer très vite : la réinsertion du bijou sera alors difficile, douloureuse et endommagera la cicatrisation en cours.

Par ailleurs, il est primordial d’éviter les appuis et les frottements : il ne faut donc pas dormir dessus si tu as un piercing à l’oreille ou au nombril, et éviter de porter des collants et des pantalons taille haute si tu as un piercing au nombril. 

Fais également attention à ne pas prendre de coup dessus. De manière générale, la délicatesse est de mise ! Si tu as opté pour un piercing à l’oreille, sois vigilant quant aux produits que tu utilises pour te laver les cheveux : les shampoings pour enfants type mixa bébé devront être privilégiés.

Un protocole doux et adapté 

Commence par appliquer un spray de solution saline sur une compresse ou un sopalin propre durant 5 minutes, 2 à 3 fois par semaine, pendant 15 jours. Au fil des jours, il peut y avoir une accumulation de croûtes sèches : passe simplement de l’eau tiède sur ton piercing lors de la douche, ou utilise le

spray de solution saline pour ramollir les sécrétions. N’arrache surtout pas les croutes, car cela ralentirait le processus de cicatrisation du piercing ! 

Afin d’accélérer la régénération des cellules de la peau et de traiter les inflammations ainsi que les irritations, opte pour un soin aux ingrédients naturels. Tu peux appliquer à l’aide de compresse la pommade Derma Jouveau, (pommade pouvant également traiter tous types de problèmes de peau comme l’eczéma, le psoriasis, l’acné, les gerçures…). Avec ses vertus réparatrice son utilisation post Piercing est recommandée. 

Tu peux également utiliser de l’huile essentielle d’arbre à thé, reconnu pour ses vertus antibiotiques, qui agit efficacement sur la cicatrisation des plaies : 1 à 2 gouttes 2 à 3 fois par semaine pendant 15 jours (à renouveler si nécessaire). Je peux également te recommander le miel de Manuka qui provient de l’arbre de Manuka, qui ne pousse que dans certaines régions de Nouvelle-Zélande et d’Australie. Le miel de Manuka est un miel aux vertus d’exception mais son coût reste élevé, tu pourras donc également utiliser du miel de thym.

De façon globale, retiens une chose : il vaut mieux ne rien faire que faire trop de choses. La nature fait bien les choses, et en suivant ce petit protocole de soins et en adoptant les bons réflexes, la cicatrisation de ton piercing sera optimisée.